Question 11

Aller en bas

Question 11

Message par Tony le Ven 28 Mai - 22:10

Je sais qu'il y a déjà 2 réponses pour cette question mais je me permets d'en rajouter une.

Question 11



Que signifie la dérive génique dans l’évolution d’une population?

Quel est son effet sur la composition génotypique et allélique d’une population?

Comment interagissent les deux paramètres de la sélection et de la dérive génique au niveau d’une population?

Cette interaction est-elle influencée par la taille d’une population?

Dérive génétique = ensemble des changements aléatoires non dirigés de fréquences alléliques dans les populations, et tout particulièrement dans les plus petites d'entre elles.

L'hypothèse du modèle de Hardy-Weinberg est que les populations sont de taille infinie produisant un nombre infini de gamètes et que donc les fréquences alléliques restent constantes de génération en génération.

Or ce n'est pas le cas, à chaque génération relativement peu de gamètes vont participer à la formation des zygotes de la génération suivante. Il y a donc un échantillonnage et il existe une variation aléatoire entre les échantillons. Les fréquences alléliques peuvent donc être différentes.

Plus la population est petite et plus les variations sont importantes et rapides.

Les fréquences alléliques se répartissent rapidement au fil des générations. Cette large distribution de fréquences signifie que les sous-populations divergent progressivement les unes des autres.

La dérive génétique est donc à l'origine d'une différenciation génétique entre sous-populations.

Après un nombre suffisant de générations et donc de dérives génétiques, certaines sous-populations fixent un allèle et d'autres l'autre allèle (si seulement 2 allèles).

Si il n'y avait que la dérive génétique comme force évolutive, tous les allèles seraient soit fixés, soit perdus et aucun polymorphisme ne subsisterait dans la population.

En plus des mutations et de la taille de la population, la sélection naturelle empêche ou retarde les effets de la dérive. Avec son mode de sélection qui avantage les hétérozygotes, elle favorise le maintien de la diversité génétique.

Cependant, dans les populations d'effectifs limités, la sélection a peu d'effets sur la dérive génétique.

Tony
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum