question 20

Aller en bas

question 20

Message par alize le Mar 25 Mai - 11:02

Question
20 : Quelle est l’importance du chromosome Y dans la détermination du sexe
d’un organisme eucaryotique? Le rapport entre chromosomes autosomiques et
hétérosomiques peut-il influencer la
détermination du sexe chez certains organismes?








Les hétérosomes sont les chromosomes du sexe
(chromosomes X et Y).


Les autosomes sont les chromosomes qui sont
représentés de manière identiques dans les deux sexes.





Il existe trois
types de déterminismes sexuels :





1) déterminisme
sexuel dû à l’environnement


2) déterminisme
sexuel dû à l’équilibre entre autosomes et hétérosomes


3) déterminisme
sexuel dû à l’action des hétérosomes





Déterminisme
sexuel lié à l’équilibre entre autosomes et hétérosomes :



Le sexe est, dans
ce cas, fonction du rapport entre le nombre de chromosomes X ou Y et le nombre
d’autosomes.





Par ex :
chez les femelles drosophiles, un accident au niveau de la méiose peut faire en
sorte que les chromosomes appariés ne ségrégent pas et on se retrouve avec des
noyaux contenant soit 2X, soit aucun ! La fécondation de tels noyaux va
donner quatre classes zygotiques : XXX, XXY, X0 (mâle stérile) et Y0 à XXX et Y0
meurent.





On symbolise le
nombre d’autosomes par A et le nombre d’hétérosomes X par X :


X/A= 1/2 à mâle normal


X/A= 1 à femelle normale


Entre 1/2 et 1, on a des individus
intersexués


Dans ce cas, le
nombre d’hétérosomes Y ou leur absence n’a aucune importance.


Chez la
drosophile, le sexe est déterminé non par le chromosome Y, mais par le
chromosome X. Le chromosome Y est cependant indispensable pour la fertilité des
mâles.





Déterminisme
sexuel dû à l’action des hétérosomes :



L’hétérosome Y du
sexe hétérogamique détermine activement le sexe de l’individu qui le porte. A
l’opposé, le nombre de chromosomes X a beaucoup moins d’importance (quoiqu’un
nombre anormal entrainerait des anomalies). Chez la plante (ex : asperge),
l’hétérosome Y provoque la formation d’un pied mâle, et son absence permet la
formation d’un pied femelle.


Nous pouvons donc
voir que le gène responsable de l’état mâle est dominant sur le gène
responsable de l’état femelle.





La différence
entre les humains et la drosophile peut être mise en évidence par les
phénotypes sexuels des types chromosomiques anormaux : XXY et X0


On peut voir que
chez l’homme, la présence du chromosome Y mène à la formation d’un mâle, et
l’absence de ce chromosome Y mène à la formation d’une femelle.





Espèce

XX

XY

XXY

X0

Drosophile

Femelle

Mâle

Femelle

Mâle

Humain

Femelle

Mâle

Mâle

Femelle

alize
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum