Question 11

Aller en bas

Question 11

Message par AurélieM le Dim 23 Mai - 16:59

11.

(1) Que signifie la dérive génique dans l’évolution d’une population?
(2) Quel est son effet sur la composition génotypique et allélique d’une
population?
(3) Comment interagissent les deux paramètres de la sélection et de la dérive
génique au niveau d’une population?
(4) Cette interaction est-elle influencer par la taille d’une population?





(1)
La
dérive génétique est un facteur de type dispersif (dont on peut prévoir l’intensité
mais pas la direction). Dans le cas où l’effectif de la population est limitée
(donc condition de ne rencontrant plus celle dans laquelle la loi de Hardly
& Weinberg est applicable), les gènes portés par les gamètes et donnant
naissance à une nouvelle génération sont un échantillon de gènes de la
génération précédente. Du fait de cet échantillonnage, la fréquence d’un allèle
fluctue aléatoirement d’une génération à une autre.


(2)
La dérive génétique peut aboutir à la perte
d’un allèle et à la fixation (locus homozygote) de l’allèle alternatif.
Contrairement aux facteurs systématiques, la dérive génétique ne mène pas
nécessairement à l’établissement des
caractères plus ou moins favorables à l’espèce.


(3)
et (4) : En l’absence d’autres formes de pression
évolutives, les fréquences alléliques fluctuent au gré des forces du hasard c'est-à-dire
sous l’effet de la dérive génétique.


L’effet de la dérive génétique est d’autant
moindre que la population est grande.
La sélection peut contrecarrer la dérive
génétique et elle le pourra donc d’autant plus que la population est grande. En
effet, dans les populations d’effectifs limités, la sélection a peu d’effets
sur la dérive génétique.

AurélieM
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum