Réponse question 36 : quelles sont les limites du gène ?

Aller en bas

Réponse question 36 : quelles sont les limites du gène ?

Message par Eloïse le Sam 22 Mai - 20:01

Il n’y a pas
de réponse « géométrique » aux limites du gène, nous devons fournir
ici une réponse abstraite (enfin c’est ce qu’il m’a semblé en tapant
« limites du gène" sur internet vu que je n’ai rien trouvé de développé
dans les cours…)





Voici le
lien sur lequel je me suis basée : http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=12281





Un gène est
avant tout une séquence d’ADN, une section du génome pouvant être transcrite de
manière indépendante.


Il est
impossible de le définir clairement, de le délimiter géométriquement. Lorsque
l’on parle de « limites du gène » on parle des limites que l’on a
mises dans ses multiples définitions, à savoir :





·
un
gène code pour une protéine : On ne peut associer un gène à une
protéine, un gène pouvant donner plusieurs protéines (via l’épissage alternatif
et la maturation)


·
Un
gène est une unité qui détermine un caractère phénotypique : on ne peut
associer un caractère à un gène ; un caractère peut venir de
l’association de plusieurs gènes, de plus plusieurs phénotypes peuvent être
représentés par un même génotype et inversement !


·
Un
gène est une unité de transcription : un même gène peut être
transcrit selon des cadres de lecture très différents et ainsi donner plusieurs
ARN messagers (ARNm) différents.


·
Un gène est une unité d’information : les
gènes ne fonctionnent pas indépendamment


·
Pojnt
de vue évolution : le gène est une unité de sélection : le gène n’est
pas vraiment ce sur quoi agit la sélection naturelle, elle ne « voit »
pas les fonctions des gènes, ne les trie pas selon leur plus ou moins grande
valeur. La sélection naturelle voit en revanche les phénotypes. Mais le
phénotype ne se reproduit pas, puisqu'il est transmis par l'intermédiaire du
gène, d'où la difficulté de sa définition comme unité de sélection.





=>Ce qui
compte pour définir un génome c’est le nombre de protéines pour lequel il code
et non le nombre de gènes en soi parce ce sont les protéines qui sont
responsables de notre phénotype.




Voilà j'espère que je n'ai pas fait du gros n'importe quoi, si vous avez d'autres idées n'hésitez pas !

Eloïse

Messages : 1
Date d'inscription : 15/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum