question28

Aller en bas

question28

Message par dedel le Jeu 20 Mai - 0:50



Question 28. Donnez la définition précise de l’euchromatine et de l’hétérochromatine, en mettant bien en évidence la relation avec l’activation des gènes?



La substance de base d’un chromosome est la chromatine, forme sous laquelle se présente l’ADN dans le noyau. Cette substance de base résulte essentiellement d’une association entre l’ADN et des protéines particulières (les histones). Cette chromatine peut être observée sous deux formes : l’hétérochromatine et l’euchromatine


Euchromatine (= fibres A ou chromatine dispersée) : correspond à un chapelet de nucléosomes où l'ADN serait enroulé en superhélice. La liaison entre 2 nucléosomes est assurée par des molécules d'histone H1 qui assurent la cohérence de la chaîne

Hétérochromatine (= fibres B ou chromatine condensée): correspond à la spiralisation de l'euchromatine en superhélice, chaque tour de spire comporte une dizaine de nucléosomes. Ce super enroulement est aussi stabilisé par des histones H1.

L'euchromatine correspond à l'ADN décondensée: c'est l'ADN actif, susceptible d'être exprimé en protéines. Par contre, l'hétérochromatine correspond à une région d’ADN condensé, lequel est principalement inactif et qui a un rôle probablement structural.



Ceci implique que la structure chromatinienne contrôle l'expression génique et ce contrôle peut être modifié de par les modifications chimiques des histones.

dedel
Invité


Revenir en haut Aller en bas

question 28

Message par duke le Sam 22 Mai - 22:32

Question 28: Donnez la définition précise de l’euchromatine et de l’hétérochromatine, en mettant bien en évidence la relation avec l’activation des gènes?



La substance de base est la chromatine, forme sous laquelle se présente l’ADN dans le noyau. Cette substance de base résulte essentiellement d’une association entre l’ADN et des protéines particulières (les histones)



euchromatine

hétérochromatine

Fibres A

Fibres B

de structure globalement décondensée (faible densité de DNA)

correspond à une région d’ADN condensé

En microscopie électronique, L’euchromatine correspond aux plages claires et est une chromatine dispersée ou diffuse, formant un réseau lâche.



1’hétérochromatine constitue les régions intensément colorées et se présente comme une chromatine condensée, le plus souvent localisée à la périphérie du noyau ou contre le(s) nucléole(s).

comprend de l’ADN actif susceptible d’être exprimé en protéines (la synthèse d’acide nucléiques à l’interphase s’effectue dans les régions euchromatiques)

ADN inactif (zones hétérochromatiques sont inactivées physiologiquement)

Rôle principalement structural


Représente la majeure partie du chromosome


Protéines + abondantes


La localisation des segments d’hétérochromatine permet d’identifier un chromosome d’une espèce donnée, ces segments peuvent être mis en évidence par des colorants comme la quinacrine et la gie

chapelet de nucléosomes

spiralisation des fibres du type A



Euchromatine, qui comprend de l’ADN actif, de structure globalement décondensée (faible densité de DNA), susceptible d’être exprimée en protéines.

Hétérochromatine, qui correspond à une région d’ADN condensé, lequel est principalement inactif et qui a un rôle probablement structural

Ø Hétérochromatine constitutive, globalement non exprimée, située autour du centromère et du télomère et consistant en général en des séquences répétitives

Ø Hétérochromatine facultative, contenant des gènes silencés. Ainsi les cellules en stade final de différenciation (exprimant donc un nombre de gènes restreint, assurant juste leur métabolisme et leur fonction) présentent de nombreuses régions de cette hétérochromatine facultative

Influence de la structure chromatinienne sur l’expression génique :

- La structure chromatinienne contrôle l'expression génique. L'ADN pour être exprimé, doit être décompacté, un complexe de remodelage intervient pour désorganiser les histones afin de permettre la fixation de facteurs de transcription sur l'ADN et son expression

- Les histones, comme l'ADN, sont soumis à des modifications chimiques régulant l'expression génique. Une méthylation d'un histone aura un effet inhibiteur et son acétylation aura un effet activateur

duke
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum