Q11 génétique

Aller en bas

Q11 génétique

Message par hdc le Mar 18 Mai - 10:34

11.Que signifie la dérive génique dans l’évolution d’une population? Quel est son effet sur la composition génotypique et allélique d’une population? Comment interagissent les deux paramètres de la sélection et de la dérive génique au niveau d’une population? Cette interaction est-elle influencer par la taille d’une population?

La dérive génétique = facteur dispersif :
o Essentiellement liée à la taille des populations mendéliennes
o Les gènes portés par les gamètes donnant naissance à une nouvelle génération sont un échantillon de gènes de la génération précédente. Du fait de cet échantillonnage, la fréquence d’un allèle fluctue aléatoirement d’une génération à une autre
o Aboutit à la perte d’un allèle et à la fixation de l’allèle alternatif
 Constitution de lignées consanguines (populations de faible effectif où des partenaires apparentés sont appariés pour l’obtention de lignées homozygotes)
o En l’absence d’autres formes de pression évolutives, les fréquences alléliques fluctuent au gré des forces du hasard  dérive génétique
o Sa vitesse est inversement proportionnelle à la taille de la population  Ex : taille des diploïdes = taille des gamètes X 2
o Conséquence à long terme du processus : la fréquence de l’allèle devient 0 ou 1
o Dérive génétique aléatoire pour 12 sous-populations hypothétiques de 8 individus diploïdes chacune
 différences des fréquences alléliques entre sous-populations
 différenciation génétique entre sous-populations
 Présence de fluctuations aléatoires = fluctuations stochastiques
 Les sous populations dérivent d’une même population ancestrale
 Moyenne des fréquences alléliques de A pour l’ensemble des sous-populations
 en dépit de la dérive génétique, approximativement constante (allèle A constant au cours du temps)
 Ce qu’on a perdu dans une population, on le récupère dans l’autre

 Après un nombre suffisant de générations, certaines sous-populations fixent l’allèle A et d’autres fixent l’allèle a :
 la probabilité de fixation d’un allèle particulier dans une population = fréquence initiale de cet allèle dans la population
 4 populations polymorphes
o La sélection peut contrecarrer la dérive génétique, surtout dans les grandes populations; dans les populations d’effectifs limités, la sélection a peu d’effets sur la dérive génétique
o Goulot démographique : diminution importante de l’effectif d’une population avec perte de la diversité allélique par dérive
o Effet fondateur : des migrants quittent une population, avec de nouveaux allèles, et fondent une nouvelle population différente de la population originelle
 Nouvelles structures génétiques, nouvelle espèce

hdc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

definition

Message par hdc le Jeu 20 Mai - 9:41

Définition: La dérive génétique est l'évolution d'une population ou d'une espèce causée par des phénomènes aléatoires, impossible à prévoir. Du point de vue génétique, c'est la modification de la fréquence d'un allèle, ou d'un génotype, au sein d'une population, indépendamment des mutations, de la sélection naturelle et des migrations.

Pour les autres sous questions c'est clair je pense, mais il faut avoir les graph( que je n'ai pas su mettre). chap 14

hdc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum